google-site-verification: google4d34b68405370604.html L´interprétation | alliancepiano

AlliancePiano

HORAIRES

Lundi-Vendredi 14h00-20h00

​Samedi 11h00-14h00

ADRESSE

92400 Courbevoie. France

gantchikova@gmail.com

T : 0664933272

An intensive learning program for pianists preparing them for a lifelong performance career

Un programme de préparation des pianistes professionnelles à une carrière

© 2023 Elena GANTCHIKOVA​

L’interprétation, la théorie et les connaissances

Une interprétation adéquate d’un œuvre musicale est possible seulement
si on respecte les quatre paramètres suivants :

La connaissance du style, des critères de qualité d’une œuvre correspondants à l’époque à laquelle créait le compositeur.

Le savoir lire, l’aptitude à déchiffrer et à 
comprendre toutes les précisions que le compositeur a fournies dans ses partitions ainsi que l’idée artistique de l’œuvre.

La liberté de
 sa propre expression artistique, sans contredire l’idée du compositeur.

Une 
liberté technique totale pour pouvoir réaliser l’idée du compositeur et vivre l’œuvre pleinement. Lorsqu’un de ces paramètres n’est pas respecté , 

par exemple un pianiste joue une œuvre classique comme si c’était une œuvre romantique (1), 
ou bien 
il invente ses propres tempos, son rythme, sa dynamique (le volume sonore) à la place de ceux conçus et équilibrés par un compositeur (2), 
ou encore il 
referme ses élans d’âme, son tempérament et son individualité par peur de violer les stéréotypes instaurés par les grands pianistes du passé (3), 
ou encore il ne peut pas jouer 
vite et sans erreur les deux ou trois passages les plus difficiles d’une partition de 30 pages (4).

Un tel pianiste ne peut pas compter réussir (avoir du succès) auprès d’un public exigeant.

En dehors des problèmes d’interprétation, un musicien doit encore apprendre à en surpasser deux. 
Ils l’attendent sur scène:
le stress
, c’est-à-dire la peur du public, et l’impossibilité de jouer son texte par cœur.

 

Comment surpasser ces difficultés ?
 

La première solution : lire la littérature méthodique. Là, vous risquez de vous retrouver dans les conditions du héros du livre de Jerom K Jerom «  Trois Hommes Dans Un Bateau » : il a lu une encyclopédie médicale et s’est trouvé atteint de toutes les maladies, sauf la fièvre puerpérale !

La deuxième solution : écouter sans arrêt les enregistrements des grands pianistes et développer un complexe d’infériorité.

La troisième solution :
 la plus efficace consiste à s’adresser à un pédagogue expérimenté et bienveillant qui va vous former d’une manière rationnelle et efficace. Il vous écoutera attentivement, comprendra vos problèmes, vous aidera à perfectionner votre niveau de piano et découvrira votre individualité artistique unique.

Un tel pédagogue est un pilote qui vous guidera à traversles récifs jalonnant toutes les compositions pour piano, et vous mènera vers la perfection, 
le confort sur scène et une relation joyeuse avec le public.

C’est justement cela que j’enseigne.

 

Dans ce site, j’explique pleinement (en détails et concrètement) ma méthode d’enseignement aux jeunes pianistes et aux élèves.

Interpretation, Theory, and Knowledge

 

Appropriate interpretation of a musical work is possible only when:

The musician (interpreter) has a knowledge of style, of the work’s quality criteria, and of the period in which the composer worked, 

The musician has the ability to read the score, has the aptitude to decipher and understand all the precise instructions left by the composer, as well as the ability to comprehend the work’s artistic idea,

The musician is able to exercise free artistic expression without contradicting the composer’s idea, and 

The musician has the technical freedom and capacity to achieve the composer’s idea and to fully “live” the work.

When these parameters are not respected, a pianist cannot hope to be successful in meeting the public’s demands for quality performance.

For example, a pianist might play a classical work as if it were romantic one (1). He might invent his own tempos, rhythm, and dynamics (sound volume) instead of those conceived and balanced by the composer (2).
He might close his heart, dashes (surges), his temperament and hides his individuality by fear to violate the stereotypes, founded by the greats pianists of the past (3), 
Or, he might not be able to play quickly enough without making errors, say, in two or three of the most difficult passages contained in a score 30 pages long.

Apart from the problems of interpretation, a musician must still learn how to overcome two other challenges, which await him once he is on the scene of the performance. These are stress, (fear of the public/stage fright), and the apparent impossibility of playing a score by heart
 

So, how best to overcome all these difficulties?

 

One solution might be to read the music methodological literature. However, this experience would be like that of the hero of Jerome’s book, "Three Men in a Boat". The hero read an encyclopaedia of medicine only to believe that he had every disease described therein, except puerperal fever. 

Another solution might be to constantly listen to the recordings of the great pianists in an attempt to separate out their secrets. Of course, that approach which would most likely rapidly lead the listener to develop an inferiority complex. I recommend neither of these solutions.

To learn most effectively, a student should apply himself to an experienced and kind instructor (pedagogue) who will teach in a rational and effective way.
Being such an instructor, I will listen to you attentively, will understand your problems, will help you to improve your level of piano performance, and I can aid in revealing your artistic individuality. 

Such an instructor will pilot you through all the pitfalls that exist in piano compositions and will aid you towards achieving perfection, comfort on a scene, and a good relationship with your audience.

The above partially describes how and what I teach.

Further, this website explains my method of teaching young pianists and pupils.