google-site-verification: google4d34b68405370604.html Très solide formation pédagogique et 25 années d'expérience prof.

AlliancePiano

HORAIRES

Lundi-Vendredi 14h00-20h00

​Samedi 11h00-14h00

ADRESSE

92400 Courbevoie. France

gantchikova@gmail.com

T : 0664933272

An intensive learning program for pianists preparing them for a lifelong performance career

Un programme de préparation des pianistes professionnelles à une carrière

© 2023 Elena GANTCHIKOVA​

Ma solide formation pédagogique est basée sur  les quatre principales disciplines
  • Les méthodologies des enseignements musicaux spécialisés en piano, 
    aux cours desquelles j’ai étudié toutes les méthodes réputées dans le monde (aussi bien françaises, allemandes que russes),

  • Les stages pédagogiques:
    (enseignements de piano et des matières musicales deux fois par semaine en présence du professeur de pédagogie),

  • L’apprentissage du répertoire pédagogique du niveau débutant jusqu’au niveau supérieur,

  • La psychologie pédagogique 
    (approche individuelle envers les élèves de différents profils psychologiques).​

J’ai eu la grande chance d’avoir Semion Kruchin comme premier professeur ; un grand pianiste virtuose, lauréat des plus grands et des plus prestigieux concours internationaux , notamment celui de la Reine Elisabeth et le Concours international de piano de Leeds.

Il m’a formé à partir de zéro, m’a « placé les mains », et m’a menée en m’enseignant son propre répertoire de concert.

Dès la première leçon, il veillait à ce que je me sente à l’aise et à ce que mes mains soient toujours relaxées.

Il m’a également appris à mémoriser rapidement les pièces, à créer ma personnalité artistique, à obtenir les tempos les plus rapides là où il le fallait, et à ne jamais avoir le trac sur la scène. Il ne m’a jamais torturée avec les exercices de Ch. Hanon ou avec les études de Czerny.

Toute la technique a été acquise directement sur les études et les concerts de Chopin et Liszt, sur les sonates de Mozart et de Beethoven, sur les concerts de Rachmaninov et sur le « Clavier bien tempéré » de Bach.

Après son départ d’Union Soviétique, j’ai eu d’autres professeurs.

Heureusement : parmi eux, je n’ai jamais rencontré des pédagogues qui n’auraient jamais joué sur scène eux-mêmes et qui auraient passé toute leur vie sur un fauteuil à expliquer ce qu’il fallait faire ou ne pas faire. Je continuais donc à apprendre chez les grands concertistes. Mes professeurs jouaient, montraient le résultat à obtenir, donnaient des instructions précises et concrètes sur le travail individuel à faire à la maison.

Mon dernier maître au Conservatoire Supérieur d’Etat Tchaïkovski de Moscou fut Valéry Kastelsky.

Ma mère, ainsi que ma grand-mère étaient également mes professeurs, elles travaillaient avec moi et enseignaient à leurs élèves en ma présence. J'enseigne mes élèves, de la même manière qu'on m'a enseigné.

Dans ma famille, je représente la cinquième génération de musiciens, artistes et professeurs des métiers artistiques.​

My solid teacher education comprises:

  • Piano Teaching Methods
    (I studied all the world-famous methods, including the French, German and Russian methods),

  • Teacher-trainings (semi-weekly, in piano education and musical subjects, with a professor of pedagogy),

  • Mastery of the teaching repertory, from the beginner’s level to the highest level, and

  • Educational psychology
    (approaches for pupils of various individual psychological profiles).

I had the great fortune to have Semen Kruchin as my first teacher. He was a virtuoso pianist, and laureate of the most prestigious international piano competitions, such as those of Queen Elisabeth I and Leeds International Piano Competition.

He formed me from the very beginning. He showed me how to place my hands, and led me by teaching me his own concert repertoire.

Starting with my first lesson, he watched over my behavior. He wanted me to feel comfortable,

and to have my hands relaxed. He taught me how to quickly learn scores by heart, how to obtain and how not to have stage fright. Kruchin never tortured me with the Hanon exercises or by using the etudes of Czerny.

All my technique was directly acquired using Chopin’s etudes and concerts, the sonatas of Mozart and Beethoven, the concerts of Rachmaninov, and the “well tempered clavier” of Bach.

After Kruchin’s departure from the Soviet Union, I had other teachers.

Fortunately, among them were none who had never played on stage and who passed all his life in an armchair, lecturing on what should be done and what shouldn’t. Instead, I continued to learn from great concert performers. My professors played for me, demonstrated to me the result that should be obtained, and gave me precise and concrete instructions concerning my individual work at home.

Valery Kastelskiy was my last master while I attended the Highest Moscow State Conservatory Tchaikovsky.

Years before, both my mother and my grandmother had also been my teachers, having worked with me and taught their pupils in my presence.

I teach my students, in the same manner I was taught. In my family, I represent the fifth successive generation of musicians, artists and professors in the arts.

 

Photo: Valery Kastelskiy, piano professor of Moscow State Conservatory Tchaikovsky with my mother, Victoria Mathiesen- Gantchikova, cello professor of the Gnesins' Academy of Music (a state Institution in Moscow, Russian Federation).

Valery Kastelskiy, professeur de piano au Conservatoire Supérieur d’Etat Tchaïkovski de Moscou avec ma mère Victoria Mathiesen-Gantchikova, professeur de violoncelle à l'Academie musicale d’Etat Gnessin de Moscou.